Mazal Tov et Happy 101 Birthday Mister Douglas !

Le doyen des grandes stars hollywoodiennes, Kirk Douglas, a fêté ce samedi 9 décembre son 101e anniversaire. Une longévité exceptionnelle pour un homme au destin exceptionnel.

Né Issur Danielovitch en 1916, fils de pauvres immigrants juifs de Russie, Kirk Douglas a dû dans sa jeunesse combattre à la fois la pauvreté et l’antisémitisme comme il le racontera dans son livre best-seller Le Fils du chiffonnier.

En 63 ans de carrière, il tournera dans près d’une centaine de films, dont des films cultes du cinéma (Spartacus, Les Vikings, Règlement de comptes à O.K. Corral…), avec un goût prononcé pour les sujets difficiles et un engagement politique marqué. Il tournera même un film en Israël en 1953, “Le Jongleur “, sous la direction d’Edward Dmytryk, dans lequel il incarne un réfugié juif en Palestine fuyant un camp de transit avec un petit garçon.

Depuis son terrible accident d’hélicoptère en 1991, Kirk Douglas, miraculé, s’est remis à l’étude de la Torah avec grande ferveur. “La Torah est le meilleur scénario jamais inventé. Il y a de la passion, de l’inceste, des meurtres, de l’adultère, il y a vraiment de tout !”, avait-il déclaré dans un entretien pour expliquer son retour à la religion.

En 2015, son fils Michael a reçu en Israël le Prix Genesis, le Nobel juif. L’acteur, oscarisé à deux reprises en 1976 et 1988, avait versé un million de dollars, la dotation associée au Prix, à des associations juives œuvrant pour la “diversité” dans le judaïsme.


Source: © Le Monde Juif.info

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Rebecca vous récoit sur rendez-vous du lundi au jeudi (cliquez ici)

Commentaires